跑馬廰
普通会员组
普通会员组
  • UID64172
  • 注册日期2015-05-11
  • 最后登录2016-11-01
  • 发帖数821
  • 来自
阅读:2856回复:24

幾乎被人遺忘,這裡也曾是貝當巡捕房(補了幾張照片)

楼主#
更多 发布于:2016-01-04 05:13
① 說到貝當巡捕房,多見的老照片爲如今建國西路648號檢察院位置上的那個。本貼說的不是那個地方。

先看一張圖。圖來自: http://weibo.com/p/1001603850358924396156?from=page_100505_profile&wvr=6&mod=wenzhangmod

图片:建国西路宛平路口东南角.jpg


註釋詞說:街角,地点:建国西路、宛平路口东南角。此楼原为法租界巡捕房贝当路(今衡山路)捕房,现为民居。图中宛平路西侧现为徐家汇公园。照片约摄于1980年夏。



② 下圖是本貼主題 源圖出自 上海年華 http://memory.library.sh.cn/node/38602
说明: 贝当警察所外观。

图片:Poste_De_Police.jpg


橫向的馬路是建國西路,縱向的是宛平路南望。四樓陽臺中間有旗杆,三樓陽台扶手外牆有字,窗外都有遮陽棚,門口外有崗亭,這些都說明這裡是一個機構,不是住戶。三樓陽台扶手外牆的字 Fin_de_Siecle 兄單憑窄窄的一條就辨識出 POSTE DE POLICE,真不是一點點牛!見 http://www.longdang.org/bbs/thread-43463-1-1.html

今昔對照
左手商店爲 克莉絲汀麵包房

图片:now_and_then.jpg


③ 以下書面文字來自 The Old Shanghai A-Z 源自 [url=https://books.google.com.hk/books?id=c-8TGS600gQC&pg=PT227&lpg=PT227&dq=%22Route+Frelupt%22+Winling&source=bl&ots=60vo-ZBaAX&sig=GopVU9scfvklmkmTArEsgBDs40s&hl=en&sa=X&ei=OnYUVfbqIpHhaIzsgaAH#v=onepage&q="Route Frelupt" Winling&f=false]https://books.google.com.hk/books?id=c-8TGS600gQC......[/url]

图片:Petain_Police_Station_on_The_Old_Shanghai_A-Z.jpg


④ 以下截圖來自著名的 鳥瞰圖 Ave Petain Aerial View,整張源圖見 https://www.flickr.com/photos/10232046@N00/6779788696/

图片:Petain_Police_Station_in_Ave_Petain_Aerial_View.jpg


圖中清晰可見貝當巡捕房的遮陽棚,像老漢的白眉毛。畢卡第公寓建於 1934年,也爲這張照片下了註腳。




跑馬廰
普通会员组
普通会员组
  • UID64172
  • 注册日期2015-05-11
  • 最后登录2016-11-01
  • 发帖数821
  • 来自
沙发#
发布于:2016-01-04 05:13
⑤ 再看一張截圖來自 China City Plans - U.S. Army Map Service, 1942-1945 中的 [Shanghai] Plan of Shanghai (Sheet 1) 1:15,840 1944 (10.4 MB) http://www.lib.utexas.edu/maps/ams/china_city_plans/

图片:Plan_of_Shanghai_of_1933_drawings_1.jpg


網上下載的連接說, 地圖是1944年的〔[Shanghai] Plan of Shanghai (Sheet 1) 1:15,840 1944 (10.4 MB)〕
但是,注意到這地圖是 1933年所畫,1937年付印

图片:Plan_of_Shanghai_of_1933_drawings_2.jpg



此外,在 virtualshanghai.net 上還有兩張地圖上可見到 POSTE DE POLICE PéTAIN 和 POPLICE STATION 的字樣。圖就不轉貼了,給出連接如下:


其一,Plan de la Concession française de Changhai [Shanghai] 上海法租界計劃(嘻嘻,法國人原稱上海爲 Changhai)
http://www.virtualshanghai.net/Maps/Collection?ID=100

其二, French Concession Parks, Shanghai 上海法租界公園
http://www.virtualshanghai.net/Maps/Source?ID=602




跑馬廰
普通会员组
普通会员组
  • UID64172
  • 注册日期2015-05-11
  • 最后登录2016-11-01
  • 发帖数821
  • 来自
板凳#
发布于:2016-01-04 05:13


③ 中文字裡提到 Quartier Gallieni apartments

Route Frelupt—originally constructed in 1912 and called Route du Stand. In 1921 the road was renamed after a French resident of Shanghai, Joseph Sylvain Frelupt, who died in the First World War. For many years the French garrison's rifle range was on the road. It was also home to the Quartier Gallieni apartments and the ten-storied Dauphine Apartments surrounded by a private garden. The Poste de Police Pétain was on the corner of the road at the junction with Route Winling.


這 Quartier Gallieni apartments 就是如今建國西路648號檢察院位置上的貝當巡捕房。

图片:Quartier Gallieni.jpeg



這個地方在1949年前後還曾是
達人中學。這棟樓的圖還有好幾張,以後另發一貼說說它。



跑馬廰
普通会员组
普通会员组
  • UID64172
  • 注册日期2015-05-11
  • 最后登录2016-11-01
  • 发帖数821
  • 来自
地板#
发布于:2016-01-04 05:14
③ 中文字裡提到另一處 Dauphine Apartments

Route Frelupt—originally constructed in 1912 and called Route du Stand. In 1921 the road was renamed after a French resident of Shanghai, Joseph Sylvain Frelupt, who died in the First World War. For many years the French garrison's rifle range was on the road. It was also home to the Quartier Gallieni apartments and the ten-storied Dauphine Apartments surrounded by a private garden. The Poste de Police Pétain was on the corner of the road at the junction with Route Winling.


Dauphine Apartments 就是建国西路394号, 建国公寓, 法国太子公寓 上海经侦总队

图片:Dauphine Apartments 建国西路394号, 建国公寓, 法国太子公寓 上海经侦总队.jpg


追忆曾经
  • UID25608
  • 注册日期2011-06-27
  • 最后登录2016-11-15
  • 发帖数322
  • 来自
4楼#
发布于:2016-01-04 05:15
斗转星移啊
,。。。。。。。。。。。。。。。。。。。。。。。
Fin_de_Siecle
荣誉居民
荣誉居民
  • UID29073
  • 注册日期2012-03-07
  • 最后登录2017-05-17
  • 发帖数800
  • 来自
5楼#
发布于:2016-01-04 08:10
真精彩!这种考证顶有意思了
会不会现在去剥开水泥还能看到原字?
跑馬廰
普通会员组
普通会员组
  • UID64172
  • 注册日期2015-05-11
  • 最后登录2016-11-01
  • 发帖数821
  • 来自
6楼#
发布于:2016-01-04 08:29
Fin_de_Siecle 发表于 2016-1-4 08:10
真精彩!这种考证顶有意思了
会不会现在去剥开水泥还能看到原字?


带啥刷子好?钢丝板刷、猪鬃汰衣裳板刷还是考古用的羊毛漆刷?
跑馬廰
普通会员组
普通会员组
  • UID64172
  • 注册日期2015-05-11
  • 最后登录2016-11-01
  • 发帖数821
  • 来自
7楼#
发布于:2016-01-05 06:18
補圖頂貼
parisiica
  • UID12566
  • 注册日期2010-02-21
  • 最后登录2016-07-08
  • 发帖数804
  • 来自
8楼#
发布于:2016-01-05 07:25
La police de la concession.
Dès 1856, le consul Benoît Edan avait mis en place une petite police qui deviendra la « Garde
municipale », forte d'environ 25 hommes.
Cette force de police n’était pas prévue initialement. Elle a été
constituée empiriquement alors que les autorités chinoises locales
étaient paralysées pendant la rébellion des Taiping et de la
Société du Petit Couteau5
dans la ville. La police française est
passée par un processus de militarisation et de
professionnalisation sous la direction du colonel Mallet (1906-
1913), du capitaine Fiori (1919-1932) et du commandant Fabre,
chargé de l’épurer à partir de 1932. à la fin de ce processus, la
police de la concession française était une force de police
moderne « sophistiquée »
6
.
Le Bureau de la Sûreté
(Souvenir-français-Asie)
Au préalable, quelques éléments d’information sur les hommes-clés qui ont forgé cette structure. Au
colonel Mallet, qui avait posé les bases d’une police militaire, succédait le capitaine Etienne Fiori, à
l’issue de la guerre de 14-18. Ce dernier, se compromit avec les membres du crime organisé et la toute
puissante Bande verte, triade secrète, qui contrôlait la quasi-totalité de l’activité criminelle de
Shanghai. Son empire était bati sur le trafic d’opium, les jeux et la prostitution. Elle était souvent
utilisée pour réprimer et briser les conflits sociaux7
. Fiori était rappelé et le commandant Louis Fabre
nommé, en 1932, pour reprendre le contrôle de la police et l’épurer. Cette reprise en main allait se
caractériser par la mise en place d’un encadrement civilo-militaire. Il nommait comme adjoint et chef
de la garde, le capitaine Gaible du 17e RIC – régiment d’infanterie coloniale - et prenait comme
directeur adjoint des services politiques et de la sûreté Robert Jobez.
L’inspecteur de police judiciaire de 1er échelon, de la préfecture de Police de Paris, Robert Jobez8
,
lauréat de Langues orientales de Chinois, mis à disposition par les Affaires étrangères, en 1925,
comme cadre de la garde municipale de la concession. Jobez avec 28 agents s’enrôlera dans les FFL
en 1940. Rappelé en 1943 en Chine libre, il sera nommé consul à Colombo, en 1945 et à Saigon de
1957 à 19649
. Le commandant Fabre, ne pourra accéder au grade de lieutenant-colonel, ni réintégrer
l’armée ou obtenir un poste aux Affaires étrangères10
.
Le défi auquel était confrontée cette police tenait à la spécificité du territoire avec une administration
construite de facto, dans un pays longtemps interdit aux européens, un contexte géopolitique oriental,
avec après les « guerres de l’opium », à partir des années 1920 et jusqu’aux années 1930,
l'expansionnisme du nationalisme, du communisme, la menace japonaise et une criminalité dominée
par les sociétés secrètes chinoises, les Triades, et leurs connections socio-politiques.

A la première milice, succédait en 1853, la compagnie des
Volontaires de Shanghai, des trois pays concessionnaires des
territoires chinois. A partir de la prise d’autonomie, en 1862,
c’est le consul qui règlemente et organise le corps de police
de la concession française.
Tout ceci sur fond de lutte de pouvoirs et d’antagonisme entre
le consul (maire), la municipalité qui est une personne morale
de droit privé, le chef de la garde municipale et de conflits
d’autorité entre personnel civil et militaire.
Les révoltes des Taiping, des Boxers, des Méos entrainent
l’envoi de renforts des régiments d’infanterie de Marine et en Officiers de police (Souvenir-français-Asie)
particulier du 4e Régiment de Tirailleurs Tonkinois11
,
La police est instable et fragilisée par les connexions avec les Triades12, sa forte composante à
majorité chinoise et pour le reste, pour reprendre les termes de Christine Cornet, un véritable
kaléidoscope à l’image de la composition de la population - 52 nationalités et 52 dialectes -, des
nationalités hiérarchisées qui impliquent celles des fonctions et une mosaïque de religions.
La direction est française et l’encadrement européen, avec une parenthèse pendant la guerre 14-18 qui
profite aux agents chinois. Le commandement de la garde est assuré par des cadres de Saint-Cyr ou
Saint-Maixent.
Cette hybridation de la composition de la police rend la
cohabitation fragile entre cadres européens et agents asiatiques,
Chinois et Tonkinois, intermédiaires coloniaux, Chinois du
nord et Chinois du sud.
Le colonel Mallet s’inspire de la police britannique et engage
des Sikhs. Pour pallier l’insubordination des chinois on intègre
de plus en plus de tonkinois, dont les tirailleurs
à partir de 1906. Les Russes-blancs, émigrés notamment
de Mandchourie, sont intégrés dans les cadres. (Souvenir-français-Asie)
 La police dans la concession britannique
A partir de 1932, la police entre dans une phase professionnelle.
Elle est réorganisée avec une augmentation des cadres français.
Sont nommés 6 sous-directeurs et 3 sous-directeurs adjoints
(secrétariat général, personnel, sûreté, police judiciaire, garde).
Il s’agit d’une structure militarisée.
En 1934, l’effectif est de 2046 hommes dont 146 français. Un
bataillon de 520 supplétifs tonkinois est utilisé pour les
opérations courantes comme la circulation et pour le maintien de
l’ordre. La compagnie auxiliaire « russe » est à effectif de 171
dont 44 militaires russes et 127 chinois. Les services politiques et
de la sûreté se développent pour faire face aux mouvements
subversifs et politiques.

La défense de la Concession a dû s’adapter à l’espace urbain et à l’accroissement de la population. Le
contrôle spatial a suivi le rythme des extensions territoriales ; entre 1861 et 1911, il passa de 4 à 6
secteurs (Pétain, Foch, Joffre, Central, Mallet et Est)
. La sécurité du périmètre était compliquée dans
la mesure où les routes entre les concessions étaient toujours libres d’accès pour les chinois.

Le recrutement, l’organisation, l’uniforme prenaient en compte l’origine ethnique des policiers ou des
militaires, les plus nombreux. Les Chinois du Nord, les plus grands et plus disciplinés étaient affectés
à la brigade spéciale. Les tonkinois, plus petits, mais plus loyaux palliaient la désobéissance chronique
et les défaillances des chinois.
L’uniforme était différent selon les nationalités, les ethnies, les origines et les
religions. On peut réellement parler d’un langage de l’uniforme. Lorsque la tenue
a été standardisée, c’est la coiffure qui différenciait : turban pour les Sikhs,
chapeau conique pour les Chinois et pointu ou large coiffe plate pour les
Tonkinois, képi ou caque colonial pour les français et les européens.
Tirailleur tonkinois Musée de l’Armée RMN
Les policiers français portaient un uniforme tenant de leurs
collègues métropolitains avec des képis qui paraissent emprunter à
l’armée ou à la gendarmerie.
L’armement différait selon les mêmes critères et la confiance
accordée. Les Chinois n’étaient dotés que d’un petit armement,
un pistolet. Les Tonkinois avaient l’équipement et l’armement des
troupes coloniales ou des troupes de marine. Les véhicules étaient
pour la plupart militaires.
laotoucamera
  • UID84422
  • 注册日期2015-08-13
  • 最后登录2016-11-08
  • 发帖数168
  • 来自
9楼#
发布于:2016-01-06 16:41
加两张80年代的衡山路/宛平路

图片:衡山路.jpg


laotoucamera
  • UID84422
  • 注册日期2015-08-13
  • 最后登录2016-11-08
  • 发帖数168
  • 来自
10楼#
发布于:2016-01-06 16:42

图片:宛平路衡山路.jpg


跑馬廰
普通会员组
普通会员组
  • UID64172
  • 注册日期2015-05-11
  • 最后登录2016-11-01
  • 发帖数821
  • 来自
11楼#
发布于:2016-01-09 08:24
laotoucamera 发表于 2016-1-6 16:42


由四段红线可看见房子下沉 and/or 路面垫高

图片:宛平路衡山路房子下沉(与或)路面垫高.jpg


跑馬廰
普通会员组
普通会员组
  • UID64172
  • 注册日期2015-05-11
  • 最后登录2016-11-01
  • 发帖数821
  • 来自
12楼#
发布于:2016-01-09 08:41
laotoucamera 发表于 2016-1-6 16:41
加两张80年代的衡山路/宛平路


                          ↓  红箭头所指是我母校「景鸿小学」1956与对马路的燕平小学合并为宛平路小学

图片:164058mk5f57y3yyxyxk7f.jpg

沈国斌
普通会员组
普通会员组
  • UID6196
  • 注册日期2007-09-30
  • 最后登录2017-04-17
  • 发帖数6969
  • 来自
13楼#
发布于:2016-01-09 16:26
跑馬廰 发表于 2016-1-4 05:14
③ 中文字裡提到另一處 Dauphine Apartments

Route Frelupt—originally constructed in 1912 and call ...


图片:055057hl5u78118qi15q7e.jpg


简称394.据说已经还特了。
鉛皮匠
  • UID89563
  • 注册日期2015-08-23
  • 最后登录2016-10-24
  • 发帖数45
  • 来自
14楼#
发布于:2016-01-10 07:42
沈国斌 发表于 2016-1-9 16:26
简称394.据说已经还特了。


还给谁了?他们穿着草鞋来到上海,他们没化一毛钱,法国太子公寓就成了他们的了。如今,他们把公寓给了他们中,这能叫“还”吗见:

zh.wikipedia.org/wiki/%E5%BB%BA%E5%9B%BD%E5%85%AC%E5%AF%93


20世纪50年代起其产权曾归上海市公安局所有,由公安局经济犯罪检查总队使用。2005年,经济犯罪检查总队迁出,公寓为上海市机关事务局所有,作为高干住宅公寓使用。

CXM阿鸣
普通会员组
普通会员组
  • UID30049
  • 注册日期2014-02-16
  • 最后登录2017-01-22
  • 发帖数3703
  • 来自
15楼#
发布于:2016-01-10 13:19
laotoucamera 发表于 2016-1-6 16:42


迭两张老照片赞,看着非常亲切,三十年前的那只角,那种气氛……
CXM阿鸣
普通会员组
普通会员组
  • UID30049
  • 注册日期2014-02-16
  • 最后登录2017-01-22
  • 发帖数3703
  • 来自
16楼#
发布于:2016-01-10 13:27
好照片,通过对照展示了岁月沧桑下不变的东西。
第一张照片中房子前的是什么物什,是连痰盂盆的垃圾桶吗?
跑馬廰
普通会员组
普通会员组
  • UID64172
  • 注册日期2015-05-11
  • 最后登录2016-11-01
  • 发帖数821
  • 来自
17楼#
发布于:2016-01-11 07:18
CXM阿鸣 发表于 2016-1-10 13:27
好照片,通过对照展示了岁月沧桑下不变的东西。
第一张照片中房子前的是什么物什,是连痰盂盆的垃圾 ...


痰盂和垃圾桶。那痰盂还是脚踏的,一踏痰盂盖会打开。童年、少年见过这东东的上海人应该都去踏过,哈哈。


耕粮兄
普通会员组
普通会员组
  • UID46781
  • 注册日期2014-12-02
  • 最后登录2017-05-10
  • 发帖数803
  • 来自上海市
18楼#
发布于:2016-03-02 14:51
跑馬廰 发表于 2016-1-11 07:18
痰盂和垃圾桶。那痰盂还是脚踏的,一踏痰盂盖会打开。童年、少年见过这东东的上海人应该都去踏过,哈哈。 ...


 呵呵,“脚踏痰盂罐”是58年大跃进辰光工人阶级技术革新的伟大成果。确实,我们这一代人小辰光侪去踏过。我印象是,痰盂里没痰,盖头上侪是痰,还伐如伐装盖头。
跑馬廰
普通会员组
普通会员组
  • UID64172
  • 注册日期2015-05-11
  • 最后登录2016-11-01
  • 发帖数821
  • 来自
19楼#
发布于:2016-03-02 18:37
耕粮兄 发表于 2016-3-2 14:51
呵呵,“脚踏痰盂罐”是58年大跃进辰光工人阶级技术革新的伟大成果。确实,我们这一 ...


姚慕双大老官一翘:伟大、伟大、光荣、光荣。

但历史会有评价,会说真话!
上一页
游客

返回顶部